15 juin 2012

Ai Yazawa - Paradise Kiss (Intégrale)

Il m'arrive parfois (souvent en ce moment d'ailleurs) de lire des mangas. Je me suis rendu compte que je n'en avais jamais fait de chronique : c'est parti!
Voici donc ma chronique sur Paradise Kiss, d'Ai Yazawa (auteur aussi connue pour Nana, Je ne suis pas un Ange...).

Intégrale, Editions Kana, 19€

Quatrième de couverture : La très ambitieuse Yukari a qu'une obsession : réussir son entrée à l'université. De par sa taille et sa silhouette, elle est pourtant le mannequin idéal pour présenter la robe que prépare une joyeuse bande d'étudiants en stylisme qui se regroupe dans une cave-atelier baptisée Paradise Kiss. Enrôlée par ces filles et garçons très originaux, Yukari se retrouve, un peu malgré elle, plongée dans un univers où se concrétisent les rêves les plus fous.

Première phrase : "La cave se trouvait au milieu d'une rue tortueuse non loin de la rue principale."

Mon avis : Tout commence dans la rue : Yukari est soudain interpellée par un garçon vraiment bizarre, habillé de façon assez originale. De fil en aiguille, elle se retrouve dans une cave qui sert d'atelier à ce même garçon et au reste de la troupe de Paradise Kiss. Ils lui proposent d'être leur mannequin pour présenter la robe sur laquelle ils travaillent dur, afin de pouvoir la présenter lors du concours de l'école d'art où ils étudient. Jeune fille sérieuse et très désireuse de ne se consacrer qu'à ses études (elle étudie dans un lycée privé très côté), elle refuse tout de go de participer à cette aventure, qu'elle ne considère que comme une perte de temps.
Cependant, après plusieurs discussions avec des membres de Paradise Kiss, Yukari se laisse convaincre et commence pour elle une aventure qui changera sa vie.

Je trouve les dessins magnifiques : j'avais vraiment beaucoup aimé ceux de Nana et ceux ci sont dans le même style. Ajouté au fait que l'art est très présent dans ce manga, l'auteur nous offre donc des visuels très beaux, et on voit qu'elle a le soucis du détail (rien que pour les vêtements, le manga vaut le coup d'œil).


Au niveau des personnages, rien à redire. La plupart sont complexes (en particulier Georges que j'ai souvent eu du mal à suivre) et diablement intéressants! Le reste de la troupe vaut aussi le détour.
Mention spéciale pour Miwako que j'aime beaucoup (c'est elle sur la photo à droite)!

J'ai trouvé en outre très intéressant le rapport mère-fille de Yukari et Tamako. Tout n'est pas si simple que ça peut l'être dans un shojo, et pareil pour la relation amoureuse entre Yukari et George : on va à hue et à dia, et elle compte sans aucun doute dans le top ten de mes histoires d'amour préférées^^ (j'ai particulièrement aimé le fait que rien n'est acqui, et que l'auteur n'a pas peur de les malmener).



Un manga que je recommande donc : que ce soit votre premier ou pas, il se lit facilement et c'est une histoire qui reste longtemps dans les esprits (du moins, le mien)!

Ma note : 9/10 (pour les dessins, l'histoire touchante et la fin qui m'a fait pleurer toutes les larmes de mon corps!)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire